Retourner aux résultats

Gaufres et autres douceurs de Bruxelles

Découvrez Bruxelles, sa Grand-Place, son Manneken-Pis… mais surtout, ses gaufres, ses chocolats, ses bières, et ses plats typiques !

La capitale belge est réputée pour son offre culinaire : laissez vous tenter par ses gourmandises ! Entre la Gueuze lambic (bière), les pralines et les gaufres, vous trouvez sans aucun doute de quoi régaler vos papilles. Départ imminent pour un week-end plein de bonnes choses !

JOUR 1

Matinée chocolatée à Bruxelles

C’est dans le centre-ville de la capitale que vous commencez votre séjour gourmand à Bruxelles.

À l’heure du petit-déjeuner, rendez-vous dans l’une des rues les plus "gastronomiques" de la capitale. Charli vous attend dans sa boulangerie de la rue Sainte-Catherine. À vous les cramiques (pains briochés aux raisins secs) et les croix de Savoie (brioches à la crème pâtissière), le tout accompagné d’un chocolat chaud onctueuxmade in Bruxelles.

Poursuivez votre balade gourmande en prenant le chemin de la Grand Place. Tout près des bâtiments majestueux qui la bordent, le musée du chocolat et du cacao vous ouvre ses portes dans la rue de la Tête d’Or.

Depuis son origine jusqu’à sa fabrication, l’une des principales spécialités belges vous dévoile tous ses secrets.  

De la bière à la carbonnade : le goût de la tradition belge

Pour épancher une petite soif après cette dégustation de chocolat, dirigez-vous vers l’impasse de la fidélité. Le Delirium Café, réputé pour ses 2 400 variétés de bières, se situe en face de la Janneke-Pis, la petite sœur (beaucoup moins célèbre) du Manneken-Pis. Dégustez-y une Gueuze, une Kriek ou une Rodenbach rouge pour rester dans la tradition belge.

C’est dans la rue des dominicains que vous goûtez ensuite à l’incontournable carbonade à la bruxelloise (plat de viande mijotée dans la bière), au restaurant Vincent.

beer.jpg

Histoire de brasseurs à Bruxelles…

Retournez sur vos pas pour rejoindre le Musée des brasseurs belges sur la Grand Place. Vous découvrez, dans les très belles caves voutées du bâtiment, tout le matériel utilisé par les brasseries artisanales du XVIIIe siècle. Gagnez ensuite le premier étage du bâtiment. Là, buvez une pinte de bière en écoutant, cette fois-ci, l'histoire des techniques modernes de fabrication de cette délicieuse boisson ambrée.

Terminez votre journée en flânant dans les galeries Royales Saint-Hubert.

Ne manquez pas d'emprunter la galerie de la Reine où Jean Neuhaus inventa les pralines belges et leurs ballotins, puis rejoignez La Taverne du Passage. Ce restaurant, lieu de prédilection des grands écrivains tels que Baudelaire et Verlaine, vous propose de goûter à sa spécialité : les croquettes aux crevettes (sortes de beignets).

JOUR 2

Bruxelles entre antiquités, gourmandises et culture

Pour démarrer la seconde journée de votre week-end à Bruxelles, direction le quartier des sablons.

Après avoir parcouru les rues pavées et le marché des antiquaires, faites le plein de douceurs sur la Place du Grand SablonGodivaNeuhausMarcolini… Tous les grands chocolatiers belges sont là ! Les chocolats blancs, noirs ou au lait et les pralines parfument l'atmosphère et vous ouvrent l’appétit.

Rejoignez ensuite le Mont des Arts, pour vous rassasier de culture et d’architecture ! Après avoir visité l’un des nombreux musées présents autour du jardin, comme le musée Magritte, rejoignez la rue des Renards non loin du Palais de Justice. Le Restobières, connu pour son ambiance familiale, vous propose une variété de plats presque tous cuisinés à la bière. Sauf les frites !

Mont des Arts.jpg
Mont des Arts par Tourism Media

Traditions et découvertes culinaires à Bruxelles

Retournez au centre-ville pour y poursuivre la visite gourmande débutée la veille. C’est dans la rue Charles Buls que se trouve l’incontournable Maison Dandoy. Laissez-vous tenter par des spéculoos à emporter. S’il vous reste encore un peu d’appétit, attablez-vous au premier étage pour déguster une véritable gaufre de Bruxelles accompagnée de sa chantilly.

Pour la suite des découvertes, rendez-vous dans le quartier Saint-Gilles et allez saluer le patron du Moeder Lambic. Dans cette brasserie de la rue de Savoie, au milieu des immeubles Art Nouveau, vous goûtez à une boisson peu connue : le malt-thé. Cette infusion de malt, ressemblant à un thé trouble, constitue l’une des étapes de fabrication de la bière et est rarement commercialisée.

Chicons et waterzooï revisités

Avant de quitter la capitale belge, allez dîner dans le premier restaurant à avoir été étoilé au guide Michelin hors de France. La cuisine traditionnelle bruxelloise revisitée par l’équipe du Comme Chez Soi met tout le monde d’accord ! Dégustez-y un copieux chicon (gratin d’endives au jambon) ou un waterzooï fumant (potage au poulet ou au poisson).

Vous n‘avez plus faim pour le dessert ? Voilà déjà une bonne raison de revenir très bientôt à Bruxelles… 

L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modération.

Vous êtes curieux des gastronomies du monde ? Découvrez notre Burger Tour à New-York !

Lapraline belge

À ne pas confondre avec le bonbon français, la praline belge est une bouchée de chocolat mise au point en 1912 par Jean Neuhaus. Ce confiseur bruxellois eut en effet l’idée d’entourer (de "praliner") de chocolat divers ingrédients (amande, noisette…).

Devant le succès de sa trouvaille et afin que les pralines ne soient plus écrasées lors de leur transport, son épouse Louise Neuhaus inventa le ballotin !

Bruxelles sous la plume des journalistes gastronomiques

Mange Bruxelles, le livre de René Sépul et Cici Olsson n’est pas un simple livre de recettes belges. Agrémenté de photographies des grands chefs de la capitale, de leurs équipes et de leurs restaurants, cet ouvrage raconte un an de rencontres gourmandes. Vous pouvez y puiser quelques recettes traditionnelles, mais également de bonnes adresses à visiter dans la capitale belge.

Bruxelles en bref

Quand y aller ?

À l’automne et en hiver, pour profiter des préparations chocolatées de la capitale ou du marché de Noël truffé de spécialités gourmandes.

Comment se déplacer ?

En transport en commun : la carte « 1 journée » donne accès à toutes les lignes de transport en commun, pour 6 euros*

À pied : plan disponible à l’office du tourisme (sur la Grand-Place)

Où dormir ?

Pour être au plus prés du centre-ville, privilégiez les hôtelsà Bruxelles proches de la Grand-Place. Vous pouvez aussi choisir de séjourner dans le quartier Saint-Gilles, près de la gare de Bruxelles.

Où manger ?

Boulangerie Charli : 34 rue Sainte-Catherine

Vincent : 8-10 rue des Dominicains

Restobières : 9 rue des Renards

Comme Chez Soi : 23 place Rouppe

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Ils ont dit

« Il semblerait généralement admis que la perfection ne soit pas de ce monde (…) cependant c'est ce que nous visons, puisque ma raison d'être c'est de vous offrir du rêve. » 

Pierre Marcolini est né en 1964 à Charleroi. Pâtissier-chocolatier, il fait ses premières armes auprès de professionnels de la gastronomie en France et en Belgique. En 1994, il ouvre son premier atelier à Bruxelles avant d'être sacré champion du monde de pâtisserie en 1995.

Calendrier

4 événements incontournables

Fin mai début juin : Festival Culinaria, dégustations en compagnie de chefs étoilés

De juin à septembre : Apéros Urbains, chaque vendredi soir

Septembre : Week-end de la bière, festivités sur la Grand-Place 

Décembre: Marché de Noël