Retourner aux résultats

Des vacances sous le signe des sports nautiques au Costa Rica

Glisse, rafting et plongée sous-marine : au Costa Rica, les sports nautiques sont rois !

Bordé par le Pacifique et les Caraïbes, le Costa Rica est un paradis pour les amoureux de glisse, de pagaie et de plongée. De Playa Hermosa aux îles Coco en passant par le Rio Pacuare, plongez la tête la première dans les eaux costaricaines !

Le Costa Rica, le paradis de la vague

Avec à l’ouest l’Océan Pacifique et à l’est la mer des Caraïbes, les côtes costaricaines offrent aux amoureux de la glisse un cadre rêvé. En effet, au Costa Rica, les vagues ne connaissent pas la crise !

Ici, les rouleaux déferlent de janvier à décembre sans interruption et permettent à tous les fans de s’adonner à leur sport favori.

Surfeur confirmé ou débutant, commencez tout d’abord par vous rendre dans la ville de Jaco, sur la côte pacifique. Dans ce haut lieu du surf, adonnez-vous à de belles séances de glisse sur des vagues parfaites. Puis allez faire un tour du côté de Dominical et Tamarindo, deux stations touristiques idéales pour se payer quelques belles séances de surf.

Si vous souhaitez passer au niveau supérieur, visitez le village de Playa Hermosa et sa célèbre plage de 7 km de long. Elle est réputée pour recevoir de belles houles tout au long de l’année.

Enfin, rendez-vous dans le parc national de Santa Rosa pour affronter deux spots mythiques : Ollie’s Point et Witch’s Rock. À réserver aux surfeurs aguerris !

Rafting au Costa Rica Getty Images.jpg
Rafting au Costa Rica - Crédit photo : Getty Images

Rafting et kayak au Costa Rica

En plus d’offrir aux amateurs de glisse d’innombrables spots de surf de très grande qualité, le Costa Rica regorge de cours d’eau (toujours près des plages) parfaits pour les passionnés de rafting.

Avec des parcours de classe II à V, il y en a autant pour les débutants que pour les pros !

Rendez-vous d’abord sur le site du Rio Pacuare, à une centaine de kilomètres de Puerto Limón. Sur ce fleuve mythique, un des 5 meilleurs endroits au monde pour la pratique du rafting, descendez les gorges boisées dans des rapides à couper le souffle.

Proposant des descentes de classes II, III et IV, ce fleuve garantit des sensations fortes aux novices comme aux rafteurs chevronnés.

Adepte de kayak de mer ? Partez faire un tour du côté de l’estuaire de Tamarindo et de la plage de Langosta.

Pour pêcher, bronzer ou pour observer les oiseaux, vous trouverez difficilement mieux !

Chutes de Rio Celeste Costa Rica Getty Images.jpg
Chutes de Rio Celeste - Crédit photo : Getty Images

Exploration des fonds marins costaricains

Après avoir exploré le Costa Rica sur l’eau, il est temps de franchir la surface étincelante des eaux cristallines qui bordent le pays… Les côtes costariciennes offrent en effet aux passionnés de fonds marins un territoire particulièrement riche à découvrir. Faune abondante et variée, et flore aquatique luxuriante à l’appui !

Dans la mer des Caraïbes, aventurez-vous dans les eaux du parc national de Cahuita. Admirez plus de 123 espèces de poissons de toutes les couleurs et 35 variétés de coraux ! Adaptées aux débutants comme aux professionnels, les côtes qui bordent ce parc se composent aussi bien de petits récifs de quelques mètres que de grandes failles.

Si vous êtes déjà un plongeur émérite, mettez le cap à l’ouest et dirigez-vous vers la côte pacifique. Par-delà les terres et les plages continentales costaricaines, à Isla del Caño, baladez-vous au milieu des requins, des raies et des tortues dans un cadre somptueux. Vous n’en croyez pas vos yeux !

« Je ne l’ai pas fait pour moi, mais pour mon pays, le Costa Rica […] Nous nous présentions aux ISA [International Surfing Association, NDLR] avec l’ambition de représenter au mieux notre pays et je savais que ce titre nous permettrait de gagner le classement des nations. Le Costa Rica est un petit pays, mais nous avons un gros cœur et un public exceptionnel. Je dédie ce titre à nos supporters »

Dixit le champion de surf Noe Mar MacGonagle, à propos de sa victoire aux ISA Open de 2015.

La célèbre Isla del Coco

Située à 535 km des côtes pacifiques du Costa Rica, la Isla del Coco est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1997. Parc national connu aussi sous le nom d’« île au trésor » ou d’« émeraude du Pacifique », il bénéficie d’une faune et d’une flore sous-marine particulièrement exceptionnelles. Sa forêt tropicale humide, la seule du Pacifique tropical, regorge d’arbres géants et d’animaux en tout genre. Un vrai paradis sur terre, préservé des Hommes, à ne manquer sous aucun prétexte !

Le Costa Rica en bref

Quand y aller ?

Pour les sports nautiques, le Costa Rica est agréable toute l’année. Cependant, afin de profiter au maximum du beau temps, préférez la période allant de décembre à fin avril.

Faites des économies sur votre séjour au Costa Rica en réservant votre vol et votre hôtel ensemble.

Comment se déplacer ?

Si vous souhaitez explorer les côtes du Costa Rica au gré de vos envies, louez un 4x4. Envie d’une solution moins coûteuse (mais plus lente) ? Prenez le bus !

Où dormir ?

Les stations balnéaires dédiées aux sports nautiques disposent d’un grand nombre d’hôtels au Costa Rica, toujours situés près des plages, que ce soit des hôtels sur la côte caraïbe du Costa Rica ou sur la côte pacifique. Choisissez un hôtel près du volcan d'Arenal pour profiter d'un paysage à couper le souffle.

Où se restaurer ?

Graffiti Restro Cafe and Wine Bar : Centro Comercial Pacific Center, Pastor Diaz Avenue, Jaco
Cuisine internationale et originale dans un décor urbain. Entre 9 et 22 €*

Ginger : 158 rue Principale, Playa Hermosa
Restaurant de tapas raffinées. Entre 4 et 11 €* l’assiette de tapas

Coma Verde : avenue 9A entre calle 15 et 17, San José
Cuisine légère et bio à des prix imbattables. Entre 5 et 9 €*

El Chante : rue Principale, La Virgen
Plats typiques costaricains, copieux, à un excellent rapport qualité-prix. Entre 5 et 10 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Le Costa Rica sous la caméra de Bruce Brown 

Réalisateur américain de documentaires, Bruce Brown est l’un des pionniers dans le domaine des films de surf. Inscrit en 2009 au Surfer’s Hall of Fame, il s’est illustré en réalisant notamment The Endless Summer en 1966 et sa suite The Endless Summer II en 1994. Dans ce dernier opus, Brown se rend notamment au Costa Rica où il s’attarde sur les spots d’Ollie’s Point et de Witch’s Rock, les faisant alors entrer dans la légende.

4 événements incontournables au Costa Rica

Tous les samedis : Surf Contest de Playa Hermosa, au niveau du Backyard Bar ; compétition hebdomadaire de surf avec concerts et DJ

Mars : Extreme Sports Festival Pavones à Golfito ; compétition de kite surf, de surf et de stand-up paddle

16 juillet : Fête de la Vierge de la Mer, à Puntarenas ; procession en l’honneur de la Vierge du mont Carmelo suivie d’une régate de voiliers

Octobre : Carnaval de Puerto Limón ; fêtes et défis sportifs à relever, les yeux et les pieds plongés dans les eaux caribéennes