Retourner aux résultats

Les Voyages d'Adélaïde – La Clusaz - Episode 4

C'est décidé, cette année, je repars au ski. La plage, le soleil et les cocotiers, c'est bien joli mais comme j'ai trouvé un super plan pour aller à la Clusaz, pourquoi ne pas en profiter pour humer le bon air de la montagne et dévaler quelques pistes enneigées ?

Vous aussi vous avez envie de montagnes enneigées ? Réservez votre hôtel à la Clusaz.

Lili Bé et Zaza Fontanille

Découvrez en images tous les conseils et anecdotes de voyages du duo Lili Bé et Elisabeth Fontanille.

 

Certes cela fait bien longtemps je n'ai pas chaussé des skis, même si j'arrive toujours à trouver des bons plans pour partir à la montagne. Oui parce que moi, si je ne suis pas en chasse-neige… je panique !

Je ressors mon vieil attirail composé d'une combinaison rose bonbon, de Moon boots et de sous-pulls Damart datant de l'époque de ma grand-mère, et je réalise que non, ça ne va pas rentrer dans une valise cabine… Tant pis, je saute sur le tas à pieds joints et j'enfile directement ma tenue pour voyager, ça laissera plus de place pour ma trousse de toilette.

Premier jour : mission matos. Je file au magasin de sport et je flashe total sur une paire de skis assortie à ma tenue. Parce que s'il y a bien un truc que j'ai compris, c'est que, quitte à être nulle en sport, autant l'être avec style. Ma deuxième mission est de trouver un petit cours, histoire de réviser les bases : chasse-neige, piquer de bâtons et dérapage contrôlé sont au programme. Je me retrouve par mégarde dans un cours collectif avec des enfants qui m'arrivent à la taille et j'explique au professeur que c'est juste pour une remise en jambes. Tout à fait.

Bon, je dévale 3 pistes et j'arrive par le plus grand des hasards dans un restaurant d'altitude avec transats. Je m'accorde une pause bien méritée (avec vin chaud) pour me ressourcer et admirer le paysage. Je m'y sens tellement bien que je ne vois pas l'heure passer et que le gentil serveur vient me prévenir que les pistes vont bientôt fermer. J'y vais tranquille, sachant que c'est tout droit, en descente, et que je n'aurai pas à prendre de remontées mécaniques. Haa, le tire-fesses ... Y'a rien de plus stressant que de saisir cette fichue perche pour la caler entre les jambes, et de rester bien accrochée sinon paf, on se prend une gamelle (surtout après 4 vins chauds) et on est bon pour refaire la queue.

Après toutes ces émotions et quelques bleus, rien de mieux qu'une séance d'après-ski au spa avec piscine extérieure chauffée. Certes, la montagne ça vous gagne, mais faut pas non plus forcer. C'est pas top pour le bronzage…