Retourner aux résultats

Les merveilles des Cyclades

Embarquement immédiat pour une visite culturelle de l’un des plus mythiques archipels méditerranéens...

Si les paysages de carte postale existent vraiment, c’est dans les Cyclades qu’il faut les chercher ! Au-dessus des criques paradisiaques s’élèvent de petits villages d’un blanc éclatant, peuplés d’églises, de monastères et d’auberges traditionnelles. Et entre deux îles, ne manquez pas d’aller visiter les imposantes ruines gréco-romaines de Délos

 

😍 Prenez-en plein les yeux dans les Cyclades 😍
Réservez votre séjour en Grèce en découvrant les offres sur Expedia.fr !

 

 

Délos, le centre du monde grec

Une cité mythique

Les auteurs anciens sont formels : Délos a vu naître Apollon et Artémis, les jumeaux du plus grand de tous les dieux, Zeus. Poséidon aurait fait sortir des flots l’île de Délos pour que Léto, maîtresse de Zeus, puisse enfanter en sécurité. Cette dernière était en effet poursuivie par Python, le serpent qui avait prédit sa propre fin sous les coups des flèches d’Apollon… 

Délos devint dès 3000 avant J-C un important centre religieux et politique du monde grec, et l’enjeu de grandes batailles ! L’île était alors ornée de très nombreux temples, de lieux de fêtes et possédait un port de premier ordre dans la Méditerranée.

Un voyage en Grèce Antique

La cité de Délos est aujourd’hui habitée par quelques chercheurs. Les touristes sont autorisés à la visiter pour la journée, depuis Mykonos, Tinos ou Naxos. Dans ce vaste champ de ruines et de sculptures, ne manquez pas le sanctuaire d’Apollon et ses quatre temples.

Plus au nord, la fameuse esplanade aux lions domine le lac sacré et l’Agora romaine. Le quartier du théâtre regroupe des restes de luxueuses demeures, aux sols décorés de superbes mosaïques. La maison de Cléopâtre est gardée par deux très belles statues, malheureusement décapitées !

Vous terminez votre visite au musée où sont exposées toutes les pièces originales, avant de grimper sur le Mont Kynthos pour bénéficier d’une vue exceptionnelle sur le site et sur les Cyclades…

Terrace_of_the_Lions.jpg
Esplanade aux lions à Délos. Photo par Bernard Gagnon sous license CC BY-SA 3.0

Les trésors de Mykonos et d’Amorgos

La face cachée de Mykonos

Ne soyez pas effrayés par la réputation jet-set et bling-bling de Mykonos, mais évitez le mois d’août si vous le pouvez, pour flâner un peu plus tranquillement au petit matin dans les rues de la capitale. Le quartier de la Petite Venise exhibe ses demeures qui semblent jaillir directement des eaux du port. Les moulins à vent du XVIème siècle, situés sur le plateau, sont devenus des emblèmes de la Grèce.

Dirigez-vous ensuite vers le quartier Kastro pour admirer la Panagia ParaportianiCette construction étonnante est formée de quatre petites chapelles surmontées d’une église du XVIIème siècle. Son style légèrement byzantin, et son toit chaulé d’un blanc éclatant face à la mer, lui donnent un charme fou. C’est la plus belle des 400 églises de Mykonos ! Ne manquez pas non plus le village d’Ano Mera et le Panagia Tourlianiau centre de l’île. 

Les splendeurs d’Amorgos

Qui n’a pas rêvé de voir les paysages grandioses du film Le Grand Bleu, qui célébre les falaises abruptes  plongeant dans une eau profonde et intensément bleue ?

C’est l’heure d’une escapade sur l’île d’Amorgos. Vous voici sur les pas de Jean Reno et de Jean-Marc Barr. Vous y découvrez l’impressionnant monastère du Panagia Chozoviotissataillé à même la roche à 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il semble collé sur la paroi, tant les murs d’une blancheur aveuglante se fondent dans la roche. Le monastère n’atteint par endroits que 1,50 m de large ! Les moines orthodoxes qui y résident depuis le XIème siècle vous font visiter cet endroit magique, et proposent à la vente quelques délicieuses pâtisseries…

Hozoviotissa.jpg
Monastère du Panagia Chozoviotissa à Amorgos. Photo sous license Public Domain

D’autres merveilles éparpillées dans la mer Égée…

Du bleu et du blanc à Santorin

À Santorin, c’est la ville tout entière qui semble sortir des flots ! Perché sur une falaise, le village de Thíra éblouit par la pureté de ses coloris. Les ruelles en terrasse, les escaliers, les maisons blanches, les coupoles bleues, les bougainvillées en fleurs… tout y est !

Du marbre à Tinos

À Tinos, la ferveur religieuse atteint son apogée le 15 août. Une très grande quantité de pèlerins grecs viennent célébrer la vierge, apparue dans les visions d’une nonne au XIXème siècle. Construite pour l’occasion, l’imposante église Panagia Evangelistria arbore ses colonnades en marbre et ses riches décorations. Découvrez également Pyrgos et ses sculpteurs de marbre, très réputés en Grèce.

Du dépaysement à Sikinos

La petite île de Sikinos est un paradis oublié des tours operators. Ici on parle très peu anglais, mais la chaleur des habitants, le vin local et les superbes villages isolés avec leurs monastères se conjuguent pour vous faire passer un très agréable séjour…

Les Cyclades dans l’assiette

Les tavernes des Cyclades vous proposent de découvrir quelques spécialités locales…

Goûtez à la Fava de Santoríni, une purée de pois cassés jaunes servie avec des oignons et des tomates caramélisés.

Côté fromage, ne passez pas à côté du San Michalis de Syros, assez proche du parmesan, et du Kopanisti, crémeux et très fort en goût.

Arpentez aussi les exploitations viticoles séculaires de Santoríni à la recherche des meilleures bouteilles. La terre volcanique, l’extrême sécheresse et les embruns marins nourrissent chaque année ce vin aux accents toniques et iodés… 

Les Cyclades sous l’œil de Pierre Brouwers

Regarder Cyclades Sud, Bleu Blanc Noiret Cyclades Nord, Bleu Blanc Bleu, c’est commencer à rêver depuis votre canapé ! Le documentaliste belge Pierre Brouwers vous fait découvrir l’archipel d’une manière didactique. Histoire, géographie, coutumes et traditions… toutes les facettes des Cyclades vous sont contées. Des documentaires indispensables pour bien préparer votre voyage !

Les Cyclades en bref

Quand y aller ?

Le climat particulièrement généreux des Cyclades permet aux touristes de s’y aventurer toute l’année… Les vacanciers sont très nombreux en août.

Comment se déplacer ?

En avion : pendant l’été, des vols directs relient Santorin et Mykonos depuis la France.

Profitez de nos offres de vols en allant sur cette page.

En ferry : empruntez un ferry depuis le port du Pirée, proche d’Athènes.

En deux roues : sur place, la location de deux-roues est une excellente idée pour vagabonder en toute liberté.

Où dormir ?

Une multitude d’hôtels accueillent les visiteurs sur les îles principales (SantorinMykonos…). Il est conseillé de réserver pendant les périodes de forte affluence. Dans les petits villages, tentez l’expérience de l’hébergement chez l’habitant !

Où manger ?

Diosmarini : Katapola, Amorgos

Metaxi Mas : Exo Gonia, Santoríni

Kikis Tavern : plage d’Agios Sostis, Mykonos

« Un troupeau paisible de chèvres,

Broute l’odeur du vent salé,

Falaise et mer, corps et visages,

Plis et creux d’un même rayonnement,

Le mutisme soudain des eaux,

Dépliant d’un coup l’inimaginable »

C’est ainsi que le poète Loránd Gáspár rend hommage à la beauté du Monastère de Chozoviotissa à AmorgosIl écrit ces vers dans un poème dédié à la splendeur de l’édifice religieux, publié dans Égée – Judée, 1980.

4 événements incontournables

Août : Pèlerinage de Tinos, les fidèles orthodoxes affluent pour célébrer l’icône de la Vierge, gardée dans la Panagia Evangelistria.

Août : Festival de musique classique internationale des Cyclades, à Syros

Août : Festival Ifestia à Santorin, feux d'artifices et concerts qui célèbrent le volcan de Santorin

Septembre : Festival de la gastronomie cycladienne, à Sifnos sur l'île d'Artemonas. Dégustations et festivités en l’honneur du grand cuisinier Nikolos Tsélémentès.